Conditions générales de vente

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

  1. Clause Générale

Nos ventes sont soumises aux présentes conditions qui prévalent sur toute condition d’achat, sauf dérogation formelle et expresse de notre part. Toute commande implique l’adhésion à ces conditions.

  1. Formation du contrat

Lorsqu’un devis est établi par nous, il constitue les conditions particulières venant modifier ou compléter les présentes conditions générales.

En cas de commande reçue par l’acheteur, celle-ci ne sera considérée comme acceptée définitivement par nous qu’après acceptation écrite de notre part. C’est cette acceptation qui constituera dans ce cas les conditions particulières.

Sauf stipulation contraire, nos devis sont valables 2 mois à compter de leur date d’émission.

  1. Livraison-Transport

Les délais sont ceux annoncés par le vendeur. Le client renonce à se prévaloir de retards éventuels pour annuler le contrat, différer son paiement ou réclamer des dommages et intérêts à quelque titre que ce soit. En cas de report de livraison à la demande du client, celle-ci sera réputée avoir été livrée à la date initialement convenue.

Il incombe à l’acheteur, lors de la réception des matériels, de constater les éventuels dommages survenus pendant le transport. Pour cela, déballez impérativement vos colis en présence du livreur, vérifiez l’état et le nombre de produits livrés. Vous devez mentionner sur le bordereau de livraison les dégâts apparents (colis mouillé, traces de choc sur le coté, produit manquant etc.). Si le livreur ne veut pas attendre le déballage, mentionnez sur le bordereau de transport «  le transporteur n’a pas voulu attendre le déballage des produits » en prenant soin de faire signer le livreur. En cas de dommage, l’acheteur doit immédiatement entamer une procédure de réclamation auprès du transporteur, à savoir lui envoyer un courrier recommandé dans les 72 heures suivant la réception du matériel et de nous faire parvenir une copie accompagnée du récépissé pour la gestion de votre dossier. (selon l’article L133-3 du code du commerce, le client ne pourra exercer aucun recours auprès du transporteur en cas d’absence de réserves).

  1. Reserve de propriété

Le vendeur conserve la propriété des biens vendus jusqu’à paiement effectif de l’intégralité du prix principal et accessoire. Le défaut de paiement de l’une quelconque des échéances peut entrainer la revendication des biens. Ces dispositions ne font pas obstacles au transfert à l’acheteur, dès la livraison, des risques de perte de détérioration des biens vendus ainsi que des dommages qu’ils pourraient occasionner.

L’acquéreur garantit au vendeur l’intégralité et la disponibilité des marchandises aussi longtemps que le transfert de propriété  ne s’est pas opéré. Le vendeur autorise l’usage des marchandises vendues avec la clause de réserve de propriété.

  1. Prix – Conditions de paiement – Pénalités

Les prix sont stipulés hors taxes, le taux de TVA applicable est le taux en vigueur le jour de la facturation ; leur nature (ferme ou révisable) et leur montant sont précisés dans les conditions particulières. Sauf stipulation contraire, les prix sont payables au comptant. En cas d’accord sur l’échelonnement du règlement, le défaut de paiement de l’une quelconque des échéances rendra les autres échéances immédiatement exigibles, même, si elles ont donné lieu à des traitres. Il autorisera le vendeur à suspendre toutes les commandes et livraisons quelles que soient leur nature et niveau d’exécution, ainsi qu’à cesser la garantie. De plus, à titre de clause pénale et en application des dispositions légales l’acheteur sera de plein droit redevable d’une pénalité pour retard de paiement, calculée par application à l’intégralité des sommes restant dues, d’un taux d’intérêt égal à 2 fois le taux d’intérêt légal.

En plus de ces intérêts de retard, une indemnité forfaitaire de 40 euros nous sera due pour tout paiement intervenu après la date d’échéance.

  1. Garanties

Les biens vendus sont garantis au minimum six mois contre tout vice de fonctionnement provenant d’un défaut de matière, de fabrication ou de conception dans les conditions normales d’utilisation. Le vice de fonctionnement doit apparaître dans une période de six mois à compter de la livraison pour une utilisation du bien défini dans la commande. La garantie est entre autres exclue si :

– La matière ou la conception défectueuse provient de l’acheteur ;

– Le vice de fonctionnement résulte d’une intervention sur le bien effectuée sans autorisation ;

– Le fonctionnement défectueux provient de l’usure normale du bien, d’une négligence ou d’un défaut d’entretien de la part de l’acheteur ;

– Le fonctionnement résulte d’une avarie de transport ;

– Le fonctionnement défectueux résulte de la force majeure.

Au titre de la garantie, le vendeur remplacera gratuitement les pièces reconnues défectueuses par ses services techniques. Cette garantie couvre les frais de main d’œuvre  pour la France métropolitaine. Elle exclut les frais de transport sur site. Le remplacement des pièces n’a pas pour conséquence de prolonger la durée précisée au paragraphe ci-dessus. Les pièces remplacées au SAV sont garanties 3 mois.

La défectuosité d’une partie de la livraison ne peut en motiver le rejet total.

Ces garanties n’excluent pas le bénéfice de la garantie légale.

  1. Responsabilité

De manière générale, le vendeur est soumis à une obligation de moyen.

L’utilisation des matériels reste sous la responsabilité de l’utilisateur. Le vendeur ne pourra en aucun cas être tenu pour responsable de tout dommage d’ordre matériel ou financier rencontré par l’utilisateur.

  1. Clause résolutoire de plein droit

En cas d’inexécution de ses obligations par une partie, le présent contrat sera résolu de plein droit au profit de l’autre partie sans préjudice des dommages et intérêts, qui pourraient être réclamés à la partie défaillante.

Le résolution prendra effet 15 jours après l’envoi d’une mise en demeure restée infructueuse.

  1. Règlement des litiges

Tout litige relatif à la présente vente, même en cas de recours de garantie ou de pluralité de défendeur, serait à défaut d’accord amiable, de la compétence exclusive du tribunal compétent dans le ressort duquel se trouve le siège du vendeur.